Brasseurs référencez votre brasserie et vos bières gratuitement sur l'application 🍻

Les Bières Sans Alcool

Savoir comment sont produites les bières sans alcool, et bien choisir sa bière sans alcool.

Valentin Vurpillot - BIérologue chez Biernard - 1 min.

La saison estivale est bientôt de retour, et avec elle les chaleurs étouffantes qui provoquent l’envie de se désaltérer avec une bonne bière fraîche. Peut-être ferez-vous le choix d’une bière sans alcool pour les nombreux avantages raisonnables qu’elle offre. Toutefois, leur réputation de bière sans goût vous fait encore hésiter ? Voyons ensemble les raisons de cette réputation et les alternatives alléchantes que l’on peut trouver.

Tout d’abord, comment fait-on une bière sans alcool ?

Première technique : produire peu d’alcool pendant la fermentation

Pour cela on met moins de céréales, pour qu’il y ai moins de sucre à transformer pour les levures. Ensuite, on peut choisir des levures dites « fainéantes » qui vont produire peu d’alcool, ou bien, utiliser des levures standards mais arrêter très vite la fermentation.

Avantage : Ne demande pas d’installation particulière ni de coûts très importants.

Inconvénient : Une fermentation altérée peut modifier le goût de la bière, qui manquera également de CO2. Il faudra rajouter du CO2 sous pression ou faire une refermentation en bouteille avec le risque de recréer de l’alcool.

Deuxième technique : faire s’évaporer l’alcool

La température d’évaporation de l’alcool se trouve aux alentour de 78°C, ainsi en chauffant la bière entre 30 minutes et une heure on élimine les molécules d’alcool. Néanmoins, chauffer la bière sur une longue durée peut détruire les fragiles molécules aromatiques et altérer le goût de la bière. Pour éviter cela il existe une solution : la mettre sous vide. C’est un peu technique mais en diminuant la pression atmosphérique on abaisse la température d’évaporation de l’alcool et on préserve un peu plus la bière, cela demande toutefois du matériel adapté.

Avantage : L’évaporation peut être une solution simple à mettre en place, assure une faible présence d’alcool.

Inconvénient : Peut altérer le goût à cause de la chaleur, demande du matériel spécifique, difficile à mettre en place à grande échelle. Il faudra rajouter du CO2 sous pression ou refermenter en bouteille.

Troisième technique : filtrer les molécules d’alcool.

On va faire passer la bière à travers un filtre organique en la soumettant à une forte pression. Le filtre va bloquer les molécules d’alcool qui sont volumineuses. Il peut parfois bloquer certaines molécules influençant le goût mais cela reste une des techniques les plus sûres pour le préserver.

Avantage : Respectueux de la bière, assure un résultat le plus proche possible du 0% d’alcool.

Inconvénient : Coûte très cher, difficile à mettre en place pour les micro-brasseries.

Malgré tout, même si l’on ne touche pas au goût initial de la bière, le problème reste le même. Sans alcool ça n’est pas pareil.

Au niveau gustatif, l’alcool donne du corps à la bière, elle donne une sensation en bouche (ex : rondeur, sensation de gras, etc). Il existe, toutefois, d’autres facteurs pouvant impacter le corps de la bière : comme les céréales, qui en plus de leurs sucres, peuvent donner un goût plus ou moins prononcé en fonction de leur maltage (café, caramel, brioche, etc). De plus l’amertume et l’acidité relèveront aussi le goût de la bière et les sensations en bouche.

Si les bières sans alcool des grandes marques (que l’on ne citera pas) vous paraissent fades, il est recommandé de choisir une bière sans alcool avec un profil plus céréalier (ambré, brune), voir avec une franche amertume ou une nette acidité selon votre style. Il y aura forcément une différence avec les bières alcoolisées mais certaines pourraient vous surprendre !

Voici quelques exemples de bonnes références à essayer :

  • Naked, de chez BRLO (Amber Ale)
  • Cute & Sober, de chez La Débauche (Berliner Weisse)
  • Nanny State, de chez Brewdog (IPA)
  • Alkoholfreies Pilsner, de chez Krombacher (Pils allemandes)
Bières sans alcool - Brewdog, Brooklyn Brewery, la Débauche, BRLO

Venez nous dire quelle est votre préférée sur facebook , ou sur instagram.

Toutes n’auront pas le profil d’une bière d’été mais elles sauront ravir les papilles d’un(e) amateur/amatrice averti, qui pourra en profiter… sans restriction.